Société publique locale du pays d'aubagne et de l'étoile
L’eau

Sa qualité

Consommée quotidiennement par 105 000 usagers, L'eau des collines est une eau équilibrée, économique et écologique. C'est "l'aliment" le plus contrôlé et surveillé par les pouvoirs publics.

Un produit alimentaire très contrôlé

L’eau des collines respecte les 56 paramètres de potabilité définis par le Code de la santé publique dans le cadre des normes européennes qui forment le standard de qualité sanitaire le plus élevé au monde. Elle ne présente aucun risque pour la santé d’une personne qui en consommerait toute sa vie.

Les mesures de contrôle

L’eau des collines fait l’objet d’un contrôle par l’État et d’une auto-surveillance de L’eau des collines. Ainsi chaque année, plus d’un million de mesures de qualité sont réalisées par le laboratoire de L’zeau des collines pour assurer la surveillance et garantir une qualité irréprochable de l’eau fournie au robinet.

Un produit alimentaire très contrôlé

Les étapes de contrôle

L’eau des collines fait l’objet d’un contrôle par l’État et d’une auto-surveillance par la société publique locale.

  • Elle propose de restaurer la qualité de la ressource.
  • Elle incite à renforcer le lien entre les acteurs de l’eau, à cultiver la solidarité territoriale et à contribuer au développement local.
  • Elle prévoit enfin d’amplifier les actions de recherche et d’innovation appliquées à la protection des ressources.
  • Sur 850 ha de périmètre de protection immédiat des captages, toute activité est interdite.
  • Sur 350 ha gérés en baux ruraux, une politique de mise en herbe ou de culture biologique est développée.

 

 

La qualité de l’eau d’Aubagne et de La-Penne-sur-Huveaune

Le réseau d’AEP (Adduction d’Eau Potable) alimente les communes d’Aubagne et de La-Penne-sur-Huveaune. Ce réseau est alimenté par l’eau du canal de Marseille traitée sur l’usine de potabilisation du Pin Vert située à Aubagne. L’usine et son réseau sont exploités par la société publique locale L’eau des collines en partenariat avec la SEM (Société des Eaux de Marseille) jusqu’en 2016. L’usine de potabilisation est également alimentée en période de chômage du canal de Marseille par deux forages dont la qualité des nappes souterraines doit être préservée.

Décryptage des résultats d’une analyse

Des analyses d’eau sont effectuées mensuellement par l’Agence régionale de santé (ARS). Elles seront éditées ici et sont disponibles également en mairie.

Turbidité (NTU)
Elle est due à la présence de matières en suspension qui donnent un aspect trouble à l’eau. Les captages d’eau superficiels reçoivent des apports de terre lors des pluies (lessivage des sols) qui dégradent la qualité de l’eau de façon intermittente.

Fluorures (mg/l)
Le Fluor est un oligo élément présent naturellement dans l’eau. Des doses modérées sont bénéfiques pour la santé. Lorsque l’eau est peu fluorée, un complément peut être apporté par des sels, du dentifrice spécifique ou encore des comprimés pour une prévention optimale de la carie dentaire.

Qualité bactériologique
La qualité bactériologique de l’eau est déterminée par la recherche de bactéries dont la présence laisse suspecter une contamination d’origine fécale pouvant être à l’origine notamment de troubles digestifs. Un dysfonctionnement momentané, un manque d’entretien des installations de traitement et de distribution, ou tout simplement l’absence de traitement de désinfection peuvent être à l’origine d’eaux contaminées sur le plan bactériologique. L’eau que vous avez consommée en 2012 s’est révélée conforme aux limites de qualité bactériologique.

La Dureté
Elle dépend de la nature du sous-sol et représente la teneur en calcium et magnésium de l’eau ; elle s’exprime en degré français. Pour tenir compte à la fois de l’intérêt pour la santé d’un apport en calcium et en magnésium dans l’eau consommée et des inconvénients liés à l’entartrage, il est généralement admis qu’une dureté entre 15°F et 20°F est idéale. En dessous de 15°F, on peut dire que l’eau est plutôt douce alors qu’au-delà de 20°F, elle est plutôt dure. L’eau distribuée à votre robinet est plutôt dure. 

Les Nitrates
L’excès de Nitrates dans les eaux est le plus souvent lié à la fertilisation des cultures ou à l’épandage d’effluents d’élevage. Le respect de la limite de qualité de 50 mg/l est indispensable à la prévention des risques pour la santé des nourrissons et des femmes enceintes. L’eau que vous avez consommée en 2012 a toujours présenté des teneurs en nitrates inférieures à la limite fixée.

Les Pesticides (herbicides, insecticides,…)
À l’état de traces dans les eaux, ils sont suspectés d’effets sur la santé lorsqu’ils sont ingérés durant toute une vie. Leur présence dans les eaux provient du ruissellement ou de l’infiltration des produits utilisés pour la protection des récoltes ou pour la destruction de la végétation indésirable. Les analyses effectuées en production n’ont pas révélé la présence de traces de pesticides.